Le Portugal, un tissu urbain varié et attrayant

Nous connaissons tous Lisbonne, la capitale portugaise, et Porto, la 2ème grande ville du Portugal. 
Toutefois ce pays comporte d'autres cités fort intéressantes à visiter et à découvrir. Pour organiser vos vacances au Portugal, nous vous proposons une sélection des villes les plus importantes.

  • Lisbonne, la capitale effervescente

        La capitale d’Europe qui a reçu plusieurs fois le titre de "meilleure destination européenne".

    Sa situation exceptionnelle aux portes de l’Atlantique sur sept collines qui dominent l’estuaire du Tage, ses dimensions restées humaines, et sa douce lumière ocre, font de la capitale du Portugal une ville au charme irrésistible, un mélange de nonchalance et de convivialité.

    Bâtie sur la rive droite du Tage, à 17 km de l’embouchure là où les eaux du fleuve s’évasent pour former la mer de Paille, Lisbonne bénéficie d’un port naturel, toujours actif, et possède deux ponts.
          ► Le pont du 25-Avril, long de 2300m. 
                Il a été inauguré en 1966 sous le nom de pont Salazar, puis rebaptisé après la révolution des Œillets de 1974
          ► Le pont Vasco de Gama, magnifique ouvrage de 18 km, plus long pont d’Europe
               Ouvert en1998, il permet la liaison entre le nord et le sud du pays en évitant le centre de Lisbonne.

    La ville s’étage sur les collines, toute en ruelles sinueuses et pentues, impasses, escaliers et esplanades. Des belvédères offrent de superbes vues sur le Tage et l’enchevêtrement des toits. 
    Tramways et funiculaires ajoutent au pittoresque. Un immense espace forestier de 10 km², le parc de Monsanto, constitue le poumon de Lisbonne.

    Lisbonne attire les touristes toute l’année grâce à son climat méditerranéen, et leur offre quantité de plaisirs.

    • La vieille ville comprend de nombreux quartiers, tranquilles ou actifs, chics ou populaires.
    • Ses ruelles animées et tortueuses, faîtes pour le promeneur, incitent à la flânerie.
    • Elle compte plus de 50 musées, et une multitude d’édifices.
    • Sa tradition musicale, le fado, est chanté dans les bars et restaurants.
    • Excursions en bateaux proposées. Plages le long du Tage.
  • Porto, la 2ème grande ville du Portugal


    Rendue célèbre pour ses vins qui portent son nom, Porto est la ville du Portugal la plus importante après Lisbonne. La cité est campée sur les collines qui surplombent le Douro à l’embouchure de l’estuaire. 
    Elle est indissociable de Vila Nova de Gaia, sa sœur rivale qui lui fait face sur la rive la moins ensoleillée du fleuve, où l'on peut visiter les illustres caves à Porto. 
    Les deux villes sont unies par six ponts tous métalliques dont l’un, le superbe pont Maria Pia, est l’œuvre de Gustave Eiffel.

    Réputée laborieuse, Porto a toujours eu une intense activité commerciale, négociant ses épices puis ses vins préférentiellement avec les anglais. Les longs quais animés et colorés restent le témoin de la forte activité fluviale passée.
    Comme naguère, le vin est produit dans la fertile vallée du Douro puis entreposé en fût ou bouteilles dans les caves fraiches de Vila Nova de Gaia.
    Cependant Porto ne manque pas de charme, avec sa vieille ville dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et la ville nouvelle qui ne cesse de se moderniser depuis plus de 20 ans.

  • Braga, la douceur de vivre


    Cette cité religieuse d’architecture baroque est surnommée la « Rome portugaise », tant elle est couverte d’églises et de couvents. Les clochers y tintent en permanence.
    Elle est aussi une agréable ville estudiantine.

    Une curiosité à ne pas manquer à 5 km de Braga : le Bom Jesus do Monte, le plus stupéfiant sanctuaire religieux du Portugal.
    Construit sur un versant boisé, l’édifice se compose d’un grandiose escalier style baroque de 600 marches, noyé dans la verdure. L'escalier permet d’accéder à une église, perchée sur une terrasse, recouverte d'un joli parc et offrant une vue imprenable.

  • Coimbra, la ville universitaire


    C’est une cité prestigieuse, accrochée au versant verdoyant d’une colline et baignée par le fleuve Mondego, qui a vu naitre six rois du Portugal.
    Elle compte de nombreux monuments.
    Très fréquemment, des groupes de musiciens proposent des soirées fado, dans un des nombreux bars de la ville.

    De 1139 à 1255 elle fût la capitale du royaume naissant, après Guimarães, avant de céder sa place à Lisbonne. De cette époque, date la construction des principaux édifices religieux.

    Elle est aussi le siège de la première université du Portugal.
    Fondée à Lisbonne en 1290, celle-ci fut transférée à Coimbra en 1308, puis après des va-et-vient successifs définitivement installée en 1537 dans l’ancien palais royal. L’université de Coimbra restera l’unique université du  Portugal jusqu’en 1911 !  
    Aujourd’hui, Coimbra se présente comme une ville universitaire dynamique. Avec ses huit facultés, elle accueille chaque année 150 000 étudiants qu’il n’est pas rare de croiser vêtus de la célèbre cape noire, et qui perpétuent rituels et traditions.

  • Aveiro, la Venise portugaise


    C’est une jolie cité touristique située en bordure d’une immense lagune, la Ria d’Aveiro. Elle est traversée par trois canaux qui lui ont valu d’être surnommée la « Venise portugaise ».

    La Ria d’Aveiro participe incontestablement au charme de la ville.
    Cette vaste étendue d’eau soumise à la marée est parcourue par un labyrinthe de canaux au milieu d’îles et de marais. D’une profondeur de 2m elle est très poissonneuse et célèbre pour ses algues.
    De nombreuses promenades en bateaux y sont proposées.


    Aveiro était jadis un riche port maritime, comme en témoignent les belles demeures bourgeoises alignées sur le canal principal. 
    Aujourd’hui c’est une ville dynamique qui continue à vivre de la pêche, du sel et de ses algues. Elle est surtout un grand pôle industriel, le 3ème du Portugal.

  • Viana do Castelo, le coeur de l'artisanat


    C’est une jolie station balnéaire située entre fleuve et montagne, sur la rive droite de l’estuaire de la Lima, au pied de la colline Santa Luzia.
    Egalement port de pêche et de plaisance.

    La ville est un ancien village de pêcheurs qui a connu la prospérité au 16è siècle grâce à ses constructions navales et son activité de commerce maritime, avant d’être détrônée par Porto. 

    Très fréquentée l’été, elle constitue un agréable lieu de séjour tant ses atouts sont multiples:

    • un quartier ancien dans lequel il est bon flâner, avec de nombreuses terrasses, des animations, des commerces et un artisanat local florissant 
    • des jardins en bordure du fleuve
    • un riche patrimoine culturel datant de l’époque glorieuse (palais et maisons manuélines ou Renaissance)
    • de belles plages où la pratique du surf est réputée.
  • Nazaré, le paradis des surfers


    Niché dans une jolie baie bordée de falaises, l’ancien petit village de pêcheurs est devenu une station balnéaire très fréquentée au charme traditionnel, avec ses nombreux hôtels, ses restaurants de bord de mer et sa longue plage de sable fin.

    La plage des pêcheurs s’est transformée en plage de baigneurs depuis qu’un port a été crée, et une armada de tentes est venue remplacer les barques de couleurs vives que jadis l’on tirait sur le sable.
    Néanmoins l’activité de pêche reste forte. Le port fourmille de bateaux et sur la plage, des femmes réparent les filets et font sécher du poisson.

    La ville haute, perchée sur la falaise et accessible par un funiculaire reste attrayante. Elle offre une vue fantastique sur le littoral

  • Evora, le coeur de l'Alentejo


    Située au milieu de la plaine alentejane, cette cité particulièrement séduisante, ceinturée de remparts, a des allures de médina. 
    Il est agréable de flâner dans son lacis de jolies ruelles animées, organisées telle une toile d'araignée autour du temple romain de Diane. 

    Savant mélange d’architectures romaines, médiévales et classiques, Evora est certainement la cité la plus riche en monuments historiques après Lisbonne. 
    La ville entière est classée au Patrimoine mondial par l’Unesco.

  • Lagos, la station balnéaire aux aires de marina


    Installée dans une grande baie, c’est une station balnéaire partiellement enserrée de remparts réputée pour, 

    • sa marina et ses compétitions de voile
    • ses superbes plages tapies au fond de criques taillées dans les falaises ocres
    • son animation nocturne dans les bars de la ville où se pressent des jeunes gens surtout anglais et irlandais

    Malgré la forte affluence touristique durant l’été, Lagos reste attrayante avec ses jolies ruelles bordées de maisons blanches ou aux couleurs vives, jaunes, vertes ou rouges.
    Les habitants continuent de vivre de la pêche.

  • Faro, la capitale de l'Algarve


    C'est une importante ville considérée comme la capitale de l'Algarve, la région très touristique située à l'extrême sud du Portugal.

    Elle occupe le promontoire le plus méridional du pays et est séparée de l’océan par une lagune, la Ria Formosa.
    Grace à son aéroport international elle constitue la deuxième plus grande entrée du pays, mais trop souvent les visiteurs se contentent de la traverser pour rejoindre les nombreuses stations balnéaires de la côte.

    Dévastée par le séisme de 1755, Faro a perdu toute trace de son urbanisme médiéval, et elle présente aujourd’hui un intéressant mélange architectural, avec ses maisons minuscules, ses beaux bâtiments du 18è et du 19è s, ses villas modernes et ses appartements, ses boutiques et ses théâtres.

    La Ria Formosa est fermée par cinq îles longues et étroites, composées de bancs de sable et offrant de  belles plages.
    Elle regorge de poissons et de fruits de mer. A elle seule, la région produit 90 % des huitres du Portugal.
    La lagune est intégrée au Parque Natural da Ria Formosa, véritable sanctuaire d’oiseaux marins, qui s’étend sur 60 km et englobe iles, dunes, marais et canaux.