Pour mieux comprendre le Portugal ....

Vous retrouverez au cours de vos voyages au Portugal, à Lisbonne ou ailleurs, l'évocation de personnages illustres qui ont écrit l'histoire de ce petit pays né au 12ème siècle.
Nous avons le plaisir de vous en présenter quelques-uns.

Egalement vous entendrez parler, au décours d'une visite ou d'une conversation, d'évènements heureux ou malheureux qui ont profondément marqué la mémoire du peuple portugais.
Certains même ont débordé les frontières du Portugal pour bouleverser l'Europe toute entière, ils font partie de la grande Histoire.

  • Vasco de Gama



    C'est à un tout jeune homme de 25 ans que le roi Manuel Ier confie la flotte de caravelles afin d'ouvrir la route maritime des Indes en partant de Lisbonne.
    L'expédition est une réussite, les hommes débarquent à Calicut le 20 mai 1498, et Vasco de Gama est accueilli en héros à son retour.

    Le Portugal entre dès lors en compétition avec les marchands vénitiens et ottomans dans le commerce des soies et des épices. Il parvient à s'imposer et saura en faire son monopole.
    Le pays s'affirme comme 1ère puissance maritime. Les Grandes Découvertes vont se poursuivre, l'Empire colonial portugais est né !

    > En savoir plus

  • Calouste Gulbenkian



    Calouste Gulbenkian (1869-1955), richissime financier arménien, est un bienfaiteur qui légua sa fortune et son immense collection d'art au Portugal.

    Ainsi sont nées suivant ses propres volontés:
    • le musée Calouste Gulbenkian situé à Lisbonne, qui rassemble les 6000 pièces de ses collections privées.
    • la fondation Calouste Gulbenkian née en 1965, dont l'objectif est de mieux faire connaitre la culture portugaise.
    Il dota confortablement ses enfants, sa famille et ses collaborateurs.

    > En savoir plus

  • La révolution des oeillets



    Le 25 avril 1974, un coup d'Etat militaire met fin en quelques heures au régime autoritaire de Salazar puis de son successeur, mis en place au Portugal depuis presque un demi-siècle.
    Cette révolution s'est déroulée au sein de la capitale portugaise, sans effusion de sang.

    Rapidement les soldats arborent des oeillets rouges dans les canons de leurs fusils restés silencieux, oeillets distribués à l'origine par Céleste Martins Caeiro, qui tenait en main un bouquet lorsqu'elle croisa des militaires.
    La fleur rouge restera l'emblême de la liberté retrouvée.

    > En savoir plus

  • Le tremblement de terre de Lisbonne



    Le 1er novembre 1755, jour de la Toussaint, Lisbonne la magnifique est frappée par un violent séisme (estimé force 9) suivi par un tsunami. S'ensuit un gigantesque incendie cinq jours durant détruisant 85 % de la capitale. C'est le plus grand tremblement de terre jamais enregistré en Europe.
    Bilan: 60 000 morts.

    Le monde entier est en émoi.
    Le lendemain à Vienne, le 2 novembre 1755, nait Marie-Antoinette d'Autriche future reine de France .... Mauvais présage ???

    > En savoir plus